Bujumbura (Burundi), mercredi 17 janvier 2018

Advertisement

Horloge - Burundi

17/01/2018
HORLOGE
Heure :

Gallery Pictures

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow

Projects of the Ministry

NEWS - MINISTRY OF FINANCES

Signature de la Contribution Néerlandaise de Dix Millions d’Euros au Programme National de Subvention des Engrais au Burundi (PNSEB)

 

La deuxième est d’ordre conjecturel et fait suite à la paupérisation généralisée. La conséquence est un manque de moyens financiers pour les producteurs agricoles afin de subvenir aux besoins d’investissement dans leurs activités ; surtout l’acquisition des facteurs de production dont les engrais représentent une part essentielle. Pour le moment les subventions sont indispensables.

Après que le gouvernement ait décidé de reformer en matière de subvention des engrais, ce programme voit le jour grâce à une élaboration d’une politique claire et innovante. En plus de garantir la bonne gestion de la subvention, une dimension nouvelle lui est ajoutée à savoir la libéralisation économique.

A travers un jeu loyal de la concurrence, les opérateurs économiques impliqués assurent la disponibilité et l’accessibilité des intrants agricoles en général et des engrais en particulier. C’est pourquoi le Gouvernement Néerlandais a favorablement considéré d’apporter son appui financier dans le fonds commun pour la mise en œuvre de ce nouveau programme de subvention.

Cet appui financier représente une enveloppe de Dix Millions d’Euros pour deux années culturales (Saisons A et B 2014 et saisons A et B 2015). Cet appui financier vient s’ajouter aux efforts de Gouvernement matérialisés par la mise à disposition d’un montant de 13 Milliards de francs burundais pour la première année (Saisons A et B 2014). Cependant, la subvention seule ne suffit pas. Elle doit rencontrer la réalisation d’autres conditions comme une bonne organisation des producteurs, l’implication de l’innovation et le développement d’un marché bien structuré.