Bujumbura (Burundi), lundi 10 décembre 2018

NEWS - MINISTRY OF FINANCES

Lancement Officiel des ateliers régionaux de dissémination sur la Loi des Finances 2013

 

L’objectif de ces ateliers est d’expliquer à la population la redistribution de ses impôts pour l’amélioration de son bien être. Plus les impôts sont importants, plus les projets trouvent des financements et ainsi la population en reçoit des retombées positives.

La population pourra par ailleurs contribuer à un meilleur suivi de l’efficacité des budgets lui destinés dans la loi de Finances. De même le Gouvernement a pris des mesures tendant à une meilleure gestion des Finances Publiques en mettant l’accent sur la transparence, le contrôle, la maîtrise des dépenses courantes et une meilleure gestion des marchés publics.

Le Gouvernement a par ailleurs produit un document appelé Cadre Stratégique de Croissance et de Lutte contre la Pauvreté 2ème génération qui tient compte de l’amélioration du bien être de la population. Le peuple a été associé dans la confection de ces priorités.

Le Ministère appelle la population à suivre de près l’utilisation des budgets affectés à des projets qui s’exécutent dans leurs Provinces et Communes et à veiller à atteindre leur efficacité maximale. Lorsque le budget est collecté, il est alors affecté au fonctionnement des services socioéconomiques de l’Etat et aux dépenses d’investissement dans des projets qui génèrent la croissance et l’emploi.

La population et les élus locaux doivent veiller au bon usage de ces ressources rares et incontournables dans la satisfaction des besoins et de son bien être. Dans cette mission de collecte des impôts et taxes, la population doit comprendre qu’elle a un devoir civique et citoyen de les payer car ces derniers lui reviennent sous forme de projets de son développement. Le Gouvernement les redistribue en ayant à l’esprit une répartition équitable et juste dans l’affectation des investissements et des infrastructures.

On rappelle que trois autres ateliers régionaux seront organisés à Ngozi, à Gitega et à Rutana.

Signalons que ces ateliers ont été officiellement lancés par Monsieur Pierre SINARINZI, Assistant du Ministre des Finances et de la Planification du Développement Economique, ensemble avec Monsieur Désiré MUSHARITSE, Coordonnateur chargé des Réformes au même Ministère.