Assemblée Générale du 05/01/2021

Son Excellence Monsieur le Ministre des Finances, du Budget et de la Planification Economique a tenu une assemblée générale en vue d’évaluer les réalisations par le Ministère en charge des finances et par les institutions sous tutelle au cours de ce premier trimestre de l’année budgétaire, ce mardi 5/01/2021, à Bujumbura ; Zion Beach Hotel.  

Au programme, l’organisation du travail au ministère ainsi qu’un enseignement sur l’éthique et la déontologie professionnelle par Son Excellence Monsieur le Ministre des Finances ont également fait l’objet de cette importante activité.

’’Il s’agit d’une activité d’une importance capitale car elle va nous permettre ; non seulement d’échanger sur la mise en œuvre des plans d’actions élaborées pour l’année 2020 mais également d’identifier des pistes de solutions pour pallier aux obstacles rencontrés’’, le Ministre a-t-il- indiqué.

Ainsi au cours de cette réunion un état des lieux a été présenté par les Hauts Cadres de l’Administration Centrale et les Responsables des Institutions sous tutelles dont (ARCA, OBR, ARMP, ISTEEBU, DNCMP, ARCP, FIGA) à partir duquel les activités pour l’année 2021 pourront être réalisées conjointement pour assurer un impact transformationnel pour le bien-être du peuple burundais. 

A ce propos, Son Excellence Monsieur le Ministre ayant les finances dans ses attributions a fait savoir que, sur base des résultats atteints au cours de l’année 2020, tout un chacun est interpellé à ne pas se lasser mais plutôt multiplier les efforts pour appuyer le Gouvernement dans son combat acharné contre la pauvreté.

Des recommandations ont été formulées entre autres :

  • Elaboration conjointe d’une stratégie de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption ;
  • Collaboration hiérarchique ;
  • Respect de délais de traitement des dossiers ;
  • Mettre en place un système de reportage hebdomadaire compte tenu des cahiers de charge du personnel ;
  • Disponibiliser les projets de loi de règlement et des textes d’application ;
  • Respecter les plafonds d’engagement ;
  • Collaborer avec les sectoriels ;
  • Vulgarisation du code des assurances ;
  • Informatiser les taxes internes ;
  • Comportement professionnel décent ;
  • Secret professionnel ;
  • Assiduité au travail ;