Réunion du Groupe Consultatif africain ; le 01/04/2021

Le Gouverneur Dr. Domitien NDIHOKUBWAYO, Ministre Burundais des Finances, du Budget et de la Planification Economique, et Monsieur David MALPASS, Président du Groupe de la Banque Mondiale ainsi que Madame Kristalina Georgieva, Directrice Générale du FMI ont coprésidé la réunion du groupe consultatif africain 2021 qui s’est tenue virtuellement le 1/4/2021.

Dans son discours d’ouverture, le Président de la réunion Dr. Domitien NDIHOKUBWAYO a indiqué que le programme pour l’emploi et la transformation économique reste la pierre angulaire d’une reprise résiliente et durable, et que le GBM et le FMI sont des partenaires essentiels à cet égard ; les investissements dans le secteur privé et la création des marchés, notamment la mise en œuvre de l’Accord de libre-échange continentale africaine. L’Afrique, plus que la plupart des régions, a besoin des réformes transformatrices et que d’après les perspectives économiques régionales, les revenus par habitant en Afrique Subsaharienne devraient s’écarter sensiblement de ceux du reste du monde au cours des cinq prochaines années, principalement en raison de la baisse et de stagnation des revenus par habitant dans nos économies dépendantes des ressources. L’Afrique aura besoin d’u soutien multilatéral dans son parcours de transformation. Quant aux Gouverneurs, ils doivent rester déterminés à améliorer la mobilisation des ressources intérieures, en tirant parti des solutions numériques pour élargir encore notre marge de manœuvre budgétaire et mieux répondre aux besoins en matière de développement et de dépenses sociales.

Par conséquent, une série des interventions a fait objet de cette réunion autour des thèmes particuliers à savoir :

  • Le renforcement de l’aide extérieure et l’efficacité de l’aide pendant la pandémie ;
  • Les politiques macro-budgétaires et la gouvernance, le renforcement des marchés, le secteur privé et l’emploi ;
  • Le renforcement de la représentation et de la participation de l’Afrique ainsi que la diversité au sein du GBM ;
  • L’intensification de la prestation de services dans les secteurs de la santé, de l’éducation, de l’eau et de la protection sociale.

Au Président de conclure: ’’Nous devons tous tirer parti de la pandémie du COVID 19 mais regarder vers l’avant pour la reprise et la résilience. ’’