La revue annuelle tenue à Ngozi du 12 au 15/12/2021 organisée par le Ministère en Charge de la Planification et le PNUD.

A l’issue de la revue annuelle tenue à Ngozi du 12 au 15/12/2021 organisée par le Ministère en Charge de la Planification et le PNUD, en 2021, le PNUD en collaboration avec les partenaires gouvernementaux et non gouvernementaux  a contribué aux résultats notables ci-après:

  1. Au plan de la Gouvernance, l’on note la réduction de la population carcérale de 35,8% des détenus bénéficiant de la libération conditionnelle, la réduction de 40% des arriérés judiciaires en matière foncière, ce qui permet l’atteinte des  ODDs 5&16[[08]]. Dans le domaine de d’accès aux services Administratifs, le rapprochement des services administratifs amorcé depuis 2018 à travers les guichets uniques provinciaux dans 10 provinces, portent ses fruits pour les populations des provinces du pays en 2021, 19003 personnes dont 3881 femmes et les Batwa ont eu accès aux services administratifs. Ce rapprochement a permis le désengorgement des services centraux de 70%, la réduction du coût et de distance que parcourait les populations. En plus, la performance des services de l’Etat civil a été améliorée, ce qui a permis 1 456 799 personnes dont 728 185 femmes, 728 614 hommes, 22 892 Batwas, 5 524 personnes vivant avec handicap et 11 286 rapatriés/déplacés d’avoir accès aux actes de l’Etat civil. Ce qui leur a permis de recouvrer des droits civiques et politiques, de résoudre la question de l’exclusion de certains groupes marginalisés. 4665 personnes dont 503 femmes ont sécurisé leur propriété foncière.
  1. Sur le plan de la croissance inclusive, 10% de personnes vulnérables dont 12% de femmes ont renforcé leur protection sociale et leurs moyens de subsistance par l’ accès renforcé aux financiers et permettent d’atteindre les ODD 1 et 5. Les rapports des évaluations note une augmentation des revenus pour 87,6% des bénéficiaires ; une amélioration des capacités techniques et opérationnelles de développement des activités génératrices de revenus, amélioration du niveau de vie à travers la sécurité alimentaire, une accessibilité aux moyens de subsistance et une amélioration du niveau d’investissement des bénéficiaires des actifs financiers avec environ 72,4% des revenus générés les actifs financiers leur transférés.
  1. Sur le plan du changement climatique, le PNUD a contribué à renforcer la résilience de 5496 personnes déplacées Interne dont 2664 femmes face aux effets du changement climatique, ce qui représente 12% du nombre total de 45242 personnes déplacées au cours de l’année En plus le pays s’est doté de sa Contribution Nationale Déterminée, qui prévoit le coût de mise en œuvre de 3 210 6055528 USD dont 1.452.121.891 USD pour l’adaptation
  1. Au plan de la santé, 2,775830personnes souffrant du paludisme dont 1582211 femmes ont reçu un traitement antipaludéen ce qui permet de réduire la mortalité due au paludisme de 57%. En plus, sur 76146 personnes vivant avec le VIH/SIDA 94% des femmes et 36% des enfants de moins de 15 ans ont eu accès aux antirétroviraux, ce qui a permis au pays d’améliorer sa couverture en antirétroviral à 88%.