Bujumbura (Burundi), jeudi 19 avril 2018

NEWS - MINISTRY OF FINANCES

Projet d'Appui à la Réinsertion Socio-économique des Jeunes et des Femmes

AVIS À MANIFESTATION D’INTÉRÊT (SERVICES  DE CONSULTANTS)  REPUBLIQUE DU BURUNDI

 Projet d'Appui à la Réinsertion Socio-économique des Jeunes et des Femmes (PARSEJF)

Secteur : Gouvernance

Référence de l’accord de financement : 5900155010403

N° d’Identification du Projet : P-ZI-IZO-026

Le Gouvernement du Burundi a reçu un financement du Groupe de la Banque Africaine de Développement sur les ressources de la Facilité d’appui à la transition afin de couvrir le coût de Projet d'Appui à la Réinsertion Socio-économique des Jeunes et des Femmes (PARSEJF),  et a l’intention d’utiliser une partie des sommes accordées au titre de ce Don pour financer le contrat d’un consultant pour l’audit des états financiers du Projet d'Appui à la Réinsertion Socio-économique des Jeunes et des Femmes (PARSEJF)- Burundi.

Les services prévus au titre de ce contrat comprennent la formulation d’une opinion professionnelle par les auditeurs sur la situation financière du projet à la fin de chaque exercice ainsi que sur l'état des recettes et dépenses couvrant la période d'exécution des activités du projet des exercices2017,2018 et 2019.

L’Unité de Gestion du Programme de Renforcement des Capacités de l’Administration (PRECA) invite les Consultants à présenter leur candidature en vue de fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants intéressés doivent produire les informations sur leur capacité et expérience démontrant qu’ils sont qualifiés pour les prestations (documentation, référence de prestations similaires, expérience dans des missions comparables, disponibilité de personnel qualifié, etc.). Les consultants peuvent se mettre en association pour augmenter leurs chances de qualification.

Les critères d’éligibilité, l’établissement de la liste restreinte et la procédure de sélection seront conformes aux « Règles et Procédures pour l’utilisation des Consultants » de la Banque Africaine de Développement, entrée en vigueur le 1er Janvier 2016, qui sont disponibles sur le site web de la Banque à l’adresse : http://www.afdb.org. L’intérêt manifesté par un consultant n’implique aucune obligation de la part de l’Emprunteur de le retenir sur la liste restreinte.

Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l'adresse mentionnée ci-dessous aux heures d’ouverture de bureaux suivantes : 8 heures à 17h30.

Les expressions d'intérêt doivent être déposées à l'adresse mentionnée ci-dessous au plus tard le 14 Mars 2018  à 9 heures précises et porter expressément la mention «Manifestation d’Intérêt pour l’audit des états financiers du Projet d'Appui à la Réinsertion Socio-économique des Jeunes et des Femmes (PARSEJF) : Exercice 2017, 2018 et 2019».

Programme de Renforcement des Capacités de l’Administration (PRECA)

À l'attention : Monsieur Prosper GIRUKWISHAKA, Chef de l’Unité de Gestion du PRECA

BP 7383 BUJUMBURA, BURUNDI,

Tel: +257 22 25 27 62

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En dates des 18 au 21 février 2018, le Ministère des Finances, du Budget et de la Privatisation a organisé des ateliers de dissémination de la loi des Finances 2018 à travers tout le pays. Au total, six ateliers ont étés animés par les cadres dudit Minis

Budget citoyen.

En dates des 18 au 21 février 2018, le Ministère des Finances, du Budget et de la Privatisation a organisé des ateliers de dissémination  de la loi des Finances 2018 à travers tout le pays. Au total, six ateliers ont étés animés par les cadres dudit Ministère à travers les différentes provinces du pays.

Les présentations portaient sur l’exécution du budget de l’Etat de l’exercice 2017 et le processus de préparation de la Loi des Finances 2018 en cours de mise en œuvre actuellement.

 

 

 

ECHANGE DES VOEUX Du NOUVEL AN 2018 Son excellence Monsieur le Ministre des finances, du Budget et de la privatisation organise une fête d’échange des vœux du nouvel an 2018 avec tout le personnel dudit Ministère à l’hotel Royal Palm Resort.

ECHANGE DES VOEUX Du  NOUVEL AN 2018

Son excellence Monsieur le Ministre des finances, du Budget et de la privatisation organise une fête d’échange des vœux du nouvel an 2018 avec tout le personnel dudit Ministère à l’hotel Royal Palm Resort.

Lire la suite...

ECHANGE SUR LE PLAN D’ACTIONS DU GOUVRENEMET, EXERCICE 2018 POUR LE MFBP.

 

ECHANGE SUR LE PLAN D’ACTIONS DU GOUVRENEMET, EXERCICE 2018 POUR LE MFBP.

 

En date du 8 Février 2018, dans la salle des réunions n°529 du Ministère des Finances du Budget et de la Privatisation, s’est tenue une réunion sous la présidence de son Excellence Monsieur le Ministre ayant les finances dans ses attributions. L’objet de la réunion portait sur l’échange sur le plan d’actions du gouvernement, exercice 2018 pour le MFBP.

Les participants dans cette réunion étaient : le 1er Vice-Gouverneur de la BRB, les commissaires Généraux, les Directeurs Généraux, le secrétaire Général de l’ARCA, le Directeur National de Contrôle des Marchés Publics, l’Inspecteur Général des Finances, les Directeurs, le Directeur du Bureau de Planification et Suivi Evaluation et les Coordonnateurs des Projets.

Après quelques modifications du Plan d’actions, le Ministre a demandé aux participants de se servir du plan d’actions comme tableau de bord pour atteindre les objectifs, et avoir une bonne place pendant l’évaluation des performances.

Lire la suite...

En date du 02 février 2018, dans les enceintes du ministère des finances , du budget et de la privatisation, le Ministre ayant les finances dans ses attributions a procédé a la communication sur , les réalisations du ministère au cours de l’année 2017. E

En date du 02 février 2018, dans les enceintes du ministère des finances , du budget et de la privatisation, le Ministre ayant les finances dans ses attributions a procédé a la communication  sur , les réalisations du ministère au cours de l’année 2017. Etaient présent,  l’Assistant du Ministre, le Secrétaire Permanent, les Directeurs Généraux, les Directeurs, les responsables, les chefs de service ainsi que les représentants des institutions sous tutelles. Dans sa présentation, le Ministre s’est borné sur les réalisations tant au niveau de l’administration centrale qu’au niveau des institutions sous tutelles

Concernant l’administration centrale du coté des recettes intérieures, sur un montant de 720 287 938 498 Fbu des recettes propres prévues d’être recouvrées au cours de l’exercices budgétaire 2017, les services de l’OBR ont recouvres un montant de 753.72 milliards BIF au 31 décembre 2017, soit au taux de 104,6%.

Concernant les recettes extérieures, un montant de 203,8 millions USD a été mobilise a travers la signature des dons et de financement. Il sied à préciser ici que les principaux bailleurs sont la banque mondiale, BAD, FIDA, EU, Fonds Africain pour la Transaction(FAT) et le Fonds Africain pour le développement (FAD).

Pour les accords de prêts, le montant de 267,85 millions USD et de 15 millions de Riyad Saoudien dont les principaux bailleurs sont la Chine, Inde, BADEA et OFID,…

Au cours de l’exercice budgétaire 2017 les difficultés n’ont pas manqué. Pour  faire face à ces défis, le Ministère a envisagé des perspectives :

-Accélérer l’achèvement de l’informatisation de la gestion des finances publiques ;

-Poursuivre et renforcer les mesures de politique monétaire et de change ;

-Poursuivre l’adoption du projet de loi régissant le marche des capitaux ;

-Poursuivre la recherche des fonds auprès des partenaires extérieurs pour financer l’investissement ;

-Contribuer a la recherche de financement pour la construction du siège de l’OBR en vue de décentralise ses bureaux ;

-Combattre la corruption et la fraude fiscale et douanière ;

Le MFBP s’engage à continuer  à explorer les reformes permettant de remporter des performances économiques aussi bien internes qu’externes, mais également de faciliter le commerce et améliorer le climat des affaires pour attirer des investissements générateurs de croissances économique. Le système de gestion des finances continuera à être amélioré en vue de mettre résolument les finances publiques au service du développement et du bien- être des citoyens

 

Lire la suite...