Bujumbura (Burundi), jeudi 19 avril 2018

NEWS - MINISTRY OF FINANCES

Visite d’une Délégation du Fonds Koweïtien

 

En ce matin du 22 décembre 2017, le Ministre des Finances, du Budget et de la Privatisation a reçu, dans son Cabinet,  une délégation du Fonds Koweïtien en mission de travail au Burundi sur le projet de construction de la RN3, Tronçon  Rumonge-Nyanza Lac. Cette délégation était accompagnée par des dirigeants de l’Office Des Routes. Cette rencontre avait deux objectifs :

  • Visite de courtoisie
  • Paraphe du Document d’Accord de Financement qui sera soumis au Conseil d’Administration du Fonds Koweïtien. 

Signature de l’Accord de Financement du Projet Jiji et Mulembwe (PHJIMU)

Signature de l’Accord de Financement du Projet Jiji et Mulembwe (PHJIMU)

En ce matin du 19 décembre 2017, le Ministre des Finances, du Budget et de la Privatisation, le Représentant Résident de la Banque Mondiale au Burundi, l’Ambassadeur de l’Union Européenne ainsi que le Représentant de la Banque Africaine de Développement ont procédé à la Signature de l’Accord de Financement du Projet Jiji et Mulembwe (PHJIMU) pour un  montant de 33.128.582,85 USD.

Dans son allocution, le Ministre ayant les Finances dans ses attributions a signalé que ce projet, cofinancé par plusieurs bailleurs dont la BM, l’UE et la BAD, constitue un appui important pour le développement du secteur énergétique du Burundi. Selon le Ministre, il s’inscrit  dans la continuité de la mise en œuvre des priorités du Gouvernement pour le développement durable à l’horizon 2030. Le projet vise, à cet effet, à accroître la capacité de production hydroélectrique du pays afin de résorber à moyen terme le déficit énergétique. Cela permettra également de financer les lignes HT/MT de transport de l’énergie qui sera produite par les centrales hydroélectriques de Jiji et de Mulembwe, les postes de transformations associés ainsi que la viabilité de la REGIDESO.

Quant au Représentant Résident de la Banque Mondiale au Burundi, ce financement est un fond fiduciaire que l’UE a confié à la BM pour l’administrer dans le cadre du Projet Jiji et Mulembwe.  D’après le Représentant, ce projet représente 25% du portefeuille de la Banque Mondiale. Il a remercié le Gouvernement du Burundi pour le travail accompli dans la sélection des entreprises internationales pour la réalisation des travaux de génie civil dans le cadre du projet Jiji et Mulembwe.

Services de Consultant : Formation des services statistiques sectoriels sur la Gestion Accès sur les Résultats (GAR)

 

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET

N° de référence : N°C10101/AMI/PRCIEG/2017

Projet de Renforcement des Capacités Institutionnelles pour l’Efficacité Gouvernementale (PRCIEG)

Services de Consultant : Formation des services statistiques sectoriels sur la Gestion Accès sur les Résultats (GAR)

No du Don : IDA D049-BI

N° d’identification du Projet : P149176

Cette sollicitation de manifestation d’intérêt fait suite à l’avis général de passation des marchés du projet publié au portail électronique Development Business Online du 19 Septembre 2016 (Site web : www.devbusiness.com)

  1. 1.       Le Gouvernement de la République du Burundi a reçu un financementde l’Association Internationale de Développement (IDA), et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce donpour effectuer les paiements au titre du contrat pour « dispenser une Formation des services statistiques sectoriels sur la Gestion Accès sur les Résultats (GAR) »
  1. 2.       Les Services attendus du consultant ("les Services") consisteront à transmettre aux cadres du Système Statistique National (SSN) des connaissances pratiques, des techniques de base et des outils afin de faciliter la gestion des projets et programmes dans une approche axée sur les résultats au cours de leur planification, gestion et suivi.

Plus spécifiquement, le Consultant aura à (i) former les participants pour connaître les origines des notions de gestion, résultats, chaîne des résultats et gestion axée sur les résultats (GAR), en insistant sur les fondements et principes de la GAR ainsi que ses facteurs de succès, (ii) fournir aux participants une démarche méthodologique pour rendre opérationnelle la GAR dans le SSN, (iii) présenter les outils de gestion des projets/programmes axée sur les résultats (GPAR),  (iv) apprendre à définir un projet/programme (ses parties prenantes, ses objectifs, sa chaîne de résultats, ses indicateurs, ses bénéficiaires et ses risques), élaborer son cadre logique, planifier ses activités et assurer le suivi de son exécution.

  1. 3.       Le PRCIEG, agissant en tant qu’Agence d’exécution du projet, invite tout Consultant individuel éligible intéressé par la présente mission et ayant une expérience confirmée dans le domaine de la mission, à manifester son intérêt à proposer les services ci-dessus décrits en fournissant les informations suivantes : une lettre de motivation et un curriculum vitae précisant la qualification du Consultant, les expériences ou missions réalisées, les références similaires, en y annexant les copies légalisées des diplômes et attestations ainsi que tous autres documents justificatifs.
  1. 4.       Les consultants intéressés par la mission sont invités à porter leur attention sur les dispositions du paragraphe 1.9 des « Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID, du mois de Janvier 2011, Version Révisée Juillet 2014 (« Directives de Consultants »), relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts.
  1. 5.       Le candidat formateur devra (i) disposer des compétences techniques avérées en matière de formation et une solide expérience de terrain dans les domaines de la planification stratégique et opérationnelle, la gestion de projets dans le cadre d’approche-programme, la budgétisation et le Suivi-Evaluation des programmes et projets, (ii) répondre aux qualifications et critères suivants :

-       Avoir un diplôme universitaire en sciences économiques ;

-       Avoir au moins un certificat de formation en Gestion axée sur les résultats ;

-       Avoir facilité au moins 5 ateliers de formation en matière de GAR et élaboration de modules de formation ;

-       Avoir une expérience préalable dans l’utilisation des approches participatives ;

-       Etre aisé dans la communication écrite et orale en français ;

-       Avoir un esprit de travail en équipe ;

-       Avoir une familiarité avec l’analyse des projets ;

-       Avoir participé dans l’élaboration des plans stratégiques de développement.

  1. 6.       Le consultant sera sélectionné suivant la méthode de « Sélection de Consultants Individuels (CI) » en accord avec les Procédures définies dans les Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des prêts de la BIRD et des credits et dons IDA, de Janvier 2011 révisées en juillet 2014.
  1. 7.       Les candidats intéressés peuvent obtenir les informations complémentaires relatives à la mission à l’adresse indiquée ci-dessous aux heures de service suivantes : de lundi à Jeudi de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 et Vendredi de 8h00 à 12 h00 (heures locales). Les Termes de Référence de la mission pourront être retirés ou envoyés à ceux qui en feront la demande par email aux adresses mentionnées ci-dessous. Les Termes de Référence peuvent être également téléchargés sur le site web du PRCIEG mentionné ci-dessous.
  1. 8.       Les manifestations d’intérêt, rédigées en français, doivent être livrées (en personne, par courrier ou par E-mail) à l’adresse suivante au plus tard le Lundi le 08 Janvier 2018 à 16h00’ (heure locale) avec la mention :

« REPONSE A L’AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET N°C10101/AMI/PRCIEG/2017 POUR LE RECRUTEMENT D'UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR DISPENSER LA FORMATION DES SERVICES STATISTIQUES SECTORIELS SUR LA GESTION ACCES SUR LES RESULTATS (GAR) »

Projet de Renforcement des Capacités Institutionnelles pour l’Efficacité Gouvernementale (PRCIEG)

A l’attention de : Monsieur le Coordonnateur du PRCIEG

51, Boulevard du Japon, Nouveau Building des Finances, 2ème Etage, Bureau n° 202,

BP : 922, Bujumbura, Burundi, Tél.: +257 22 25 27 59

 

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site web : www.prcieg.bi

 

VISITE DE L’ADMINISTRATEUR REPRESENTANT LE BURUNDI A LA BANQUE MONDIALE.

 

1 ACCUEIL A L’AEROPORT

Le Jeudi  30 décembre 2017 à 14h05, le Ministère des Finances du Budget et de la Privatisation représenté par Madame le Secrétaire Permanant,  Marie Salomé NDABAHARIYE et le porte-parole, Désiré MUSHARITSE avec le Représentant Résident de la Banque Mondiale ont accueilli à l’aéroport international de Bujumbura Monsieur Andrew N. Bvumbe, l’Administrateur représentant le Burundi à la Banque Mondiale.

L’objectif de sa visite était de rencontrer les hautes autorités de la République du Burundi afin de discuter sur les nouveaux développements économiques, les défis et les opportunités du Burundi et échanger sur la stratégie à suivre en vue d’amener la Banque Mondiale et les autres Partenaires  à reprendre l’appui budgétaire au Burundi, et enfin visiter les projets financés par la Banque Mondiale au Burundi en l’occurrence le projet de Productivité et de Développement des Marchés Agricoles et le Projet Hydroélectrique de Jiji-Mulembwe.

 

DINER D’ACCUEIL

A 19h00, le Gouvernement du Burundi, représenté par le Ministre ayant les Finances dans ses attributions, a offert un dîner d’accueil aux visiteurs à l’Hôtel Club du Lac Tanganyika. Etaient présents  à ce dîner le Gouverneur de la Banque de la République du Burundi Monsieur Jean Ciza et son vice-gouverneur, les hauts cadres des différents Ministères,  notamment l’Assistant du Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération Internationales et autres.

 

VISITE DE TERRAIN : JIJI MUREMBWE

Le Samedi 02 décembre 2017, l’Administrateur représentant le Burundi à la Banque Mondiale en compagnie du Ministre de l’Agriculture et de l’élevage, Déo Guide RUREMA, ont effectué une visite de terrain des projets de la Banque Mondiale,  à Songorero en commune Buyengero, province Bururi où Il a visité les sites du Projet Hydro-électricité Jiji et Mulembwe. L’Administrateur s’est  entretenu avec le représentant  de la population ayant des terres dans la zone du projet et a discuté avec le coordonateur du projet sur l’indemnisation des populations ayant des propriétés dans la région affectée  par le projet. Le représentant de la population a dit que personne ne se plaint car il y a un compte qui a été ouvert pour cet effet. Il a précisé que l’indemnisation ne se fait pas en espèce mais qu’on achète une étendue qui équivaut à celle perdue. Le coordonateur du projet a ajouté que cinq parcelles exemplaires ont déjà été achetées.

 

MARAIS de GIHARO

Par la suite, l’Administrateur représentant le Burundi à la Banque Mondiale a continué sa descente sur terrain en province Rutana dans le marais de Giharo. Avant d’y arriver, il a d’abord rencontré le Gouverneur au chef lieu de la province, qui par la suite  l’a accompagné jusqu’au marais. Notons que ce dernier a été aménagé grâce à l’appui de la Banque Mondiale. Le visiteur a été accueilli chaleureusement par des danses des riziculteurs chantant les bienfaits de la Banque Mondiale et les avantages qu’ils tirent du projet. Ils ont fait savoir qu’ils pratiquent deux saisons par an. Pour la première saison ils peuvent récolter 6,5 tonnes de riz par hectare et 4,5 tonnes pour la deuxième. Cette récolte est conservée dans les hangars de stockage avant d’être utilisée. La récolte les aide à se retirer de la pauvreté et ils ont donné un exemple d’un riziculteur parmi eux qui a acheté un véhicule. Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage leur a prodigué des conseils qu’il faut faire le projet le leur pour assurer sa pérennité. Il a également demandé au Gouverneur d’être toujours à leur coté. L’Administrateur représentant le Burundi à la Banque Mondiale a exprimé son souhait de voir un jour les femmes conduire les véhicules en provenance de la récolte du riz. Enfin, ils ont pris une photo de famille.

 

RETRAITE DE REFLEXION SUR LA MOBILISATION DES RECETTES INTERIEURES.

RETRAITE DE REFLEXION SUR LA MOBILISATION DES RECETTES INTERIEURES.

Le Ministère des Finances, du Budget et de la Privatisation a organisé une retraite à l’Hôtel des Plateaux de Ngozi, du 21 au 22 Septembre 2017. Etaient présents : les représentants de l’Administration centrale du Ministère, les autorités et représentants des administrations personnalisées de l’Etat sous tutelle  du Ministère en charge des Finances ainsi que les autorités et représentants d’autres Administrations et parties prenantes dans la collecte des recettes.

L’objectif global de la retraite était de mener des  réflexions approfondies sur les mécanismes appropriés de politique et d’administration fiscale afin de mobiliser davantage des ressources intérieures servant à financer les besoins du Gouvernement pour un développement durable.

De façon spécifique, il s’agissait d’analyser les mesures de politiques fiscales et d’administration fiscales existantes en matière de collecte des recettes fiscales et non fiscales, de mener des réflexions sur les nouvelles mesures de politique fiscale et de discuter de la collecte des recettes du secteur informel.

Les points les plus importants de la réunion étaient les suivants :

-Le schéma de la planification budgétaire au Burundi

-La réflexion sur les mesures de mobilisation optimale des recettes

-La facilitation du commerce et le renforcement du contrôle douanier pour l’optimisation des recettes douanières

-La maitrise de l’assiette fiscale pour une bonne maximisation des recettes fiscales

Et enfin, il y a eu formulation des  recommandations

Le Ministre des Finances, du Budget et de la Privatisation a remercié les participants à la retraite pour leur engagement à promouvoir la fiscalité afin de mobiliser davantage les ressources. Il a également remercie la PRCIEG pour avoir appuyé la tenue de cette retraite.

Les travaux se sont déroulés et clôturés dans une atmosphère d’ambiance totale.