Bujumbura (Burundi), lundi 22 octobre 2018

NEWS - MINISTRY OF FINANCES

Ministère des Finances, du Budget et de la Coopération au Développement Economique (MFBCDE) Projet de Renforcement des Capacités Institutionnelles pour l’Efficacité Gouvernementale (PRCIEG)

Ministère des Finances, du Budget et de la Coopération au Développement Economique (MFBCDE)

Projet de Renforcement des Capacités Institutionnelles pour l’Efficacité Gouvernementale (PRCIEG) 

Titre : Recrutement d’une assistance technique pour la mise en place d’un système de collecte et gestion des données dans le secteur minier              

Projet

Projet de Renforcement des Capacités Institutionnelles pour l’Efficacité Gouvernementale 

Composante D

Amélioration des capacités de Régulation du secteur Minier et des Pratiques Minières

Sous-composante D3

Amélioration de la transparence des données Minières 

Activité D302

Etablissement et Maintien d’une base de données du secteur minier et appui au service statistique du MEM

Sous-activité D30201

 

Recrutement d’une assistance technique pour la mise en place d’un système de collecte et gestion des données dans le secteur minier

Bénéficiaire

Ministère de l’Hydraulique, de l’Energie et des Mines

 

  1. 1.       Contexte et Justification

Depuis mai 2014, le Gouvernement du Burundi a mis en place un projet de traçabilité pour les minerais de cassitérite, de colombo-tantalite et de wolframite (3Ts). En plus, il a déclaré officiellement son intention d’adhérer à l’Initiative de Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) le 20 janvier 2015 et cela a été concrétisé par décret no 100/178 du 09 juin 2015.

Actuellement, les données dont dispose le secteur minier burundais proviennent des exploitations minières artisanales et industrielles, des sociétés de recherche géologique et pétrolière. Ces données se rapportent essentiellement sur la production, la commercialisation et les recettes émanant des taxes et différentes redevances minières. Ces données sont traitées sous le logiciel Excel. Ce dernier ne facilite pas une exploitation aisée vis-à-vis des besoins d’assurer un suivi approprié pour prendre une décision au moment voulu.

En référence à la convention signée entre le Gouvernement du Burundi et l’ONG international ITRI spécialement dans sa section 2.8. stipulant que « ITRI s’engage à gérer le développement du système de traitement des données du projet comme défini dans la section 2.6 de la Proposition intitulée « Données recueillies pour le système de traçabilité » ainsi qu’à la fourniture du matériel requis comme les étiquettes ».

Une Assistance Technique est donc nécessaire pour le développement d’une base de données du secteur minier similaire à cette détenue par l’ONG PACT actuellement.

  1. 2.       Objectif

L’objectif visé est d’avoir une base de données sous format accès permettant l’accès rapide aux données fiables et facilitant la prise de décision.

  1. 3.       Résultats attendus

Les résultats attendus de cette assistance sont :

-          Un système de collecte et gestion des données sous format accès disponible ;

-          Les utilisateurs du système de collecte et gestion des données sous format accès formés,

-          Une base de données sous format accès similaires à celle de l’ONG PACT disponible.

 

  1. 4.       Description des taches du consultant

Sans être exhaustif, le consultant sera appelé à:

  • Evaluer les besoins du système de collecte et gestion des données ;
  • Concevoir le système de collecte et gestion des données sous format accès ;
  • Former les utilisateurs sur le système de collecte et gestion des données ;
  • Animer un atelier de validation du document du rapport provisoire ;
  • Produire un rapport de fin de mission.
  1. 5.       Profil du Consultant

La mission sera réalisée par un consultant individuel international disposant d’une expérience professionnelle dans la collecte et la gestion des données du secteur minier. Le consultant doit également disposer d’une expérience dans les études et conseils en rapport avec la mise en place d’un système de base des données.

Sans être exhaustif, le consultant devra :

-          Avoir un niveau universitaire minimum de bac+4 en Statistique, en TIC ou équivalent ;

-          Avoir travaillé dans une institution chargée de la collecte et de la gestion de base de données ;

-          Disposer d’au moins 5 ans d’expérience dans le développement des TICs;

-          Avoir réalisé avec succès au moins deux missions similaires ;

-          Avoir des capacités de rédaction.

  1. 6.       Durée de la consultance

Le délai contractuel d’exécution des tâches de la mission est de vingt experts-jours (20) répartis sur deux mois à compter de la date de la mise en vigueur du contrat.

  1. Supervision de la mission

Le consultant qui sera retenu travaillera sous la supervision d'une équipe ressource qui sera désignée par le Ministère de l’Hydraulique, de l’Energie et des Mines.

  1. 8.       Livrables

Le consultant produira les documents suivants :

Première mission :

-          Un rapport d’étape sera présenté après la visite de terrain pour entretien et cadrage de sa mission ;

Deuxième mission :

-          Un rapport provisoire incluant les spécifications techniques du système 10 jours après la fin de la mission sur terrain ;

-          Un rapport définitif 15 jours après la réception officielle des observations du bénéficiaire ;

Tous ces documents doivent être rédigés en langue française.

Lire la suite...

En date du 05/06/2018, Son Excellence Monsieur le Ministre des Finances, du Budget et de la Coopération au Développement Economique a animé une conférence de presse où il a fait savoir à l’opinion nationale l’état des lieux de la collecte des contributio

En date du 05/06/2018,  Son Excellence Monsieur le Ministre des Finances, du Budget et de la Coopération au Développement Economique a animé une conférence de presse où il a fait savoir à l’opinion nationale l’état des lieux de la collecte des contributions de la population aux élections de 2020 :

  1. Le Montant des contributions de la population au 31 mai 2018 s’élève à 8.922.541.330 BIF
  2. Le montant de la contribution de l’Etat aux élections de 2020 s’élève à 8.283.233.334 BIF au 31 mai 2018 (dont 6.2 milliards représentant la contribution de l’Etat pour l’exercice budgétaire 2017), logés sur le compte « provisions pour les élections 2020 »
  3. Au 31 mai 2018, le montant global sur les deux comptes est de  17.205.774.664 BIF
  4. Pour l’exercice budgétaire 2018, la contribution de l’Etat prévue dans la loi des Finances est de 12.5 milliards.

Il est à note que le  montant prévisionnel indicatif pour les élections de 2020  sera communique après l'inventaire du matériel en bon état qui a été utilise pendant le referendum.

 

Le Secrétaire Permanent au Ministère des Finances, du Budget et de la Coopération au Développement Economique a participé à la réunion du conseil sectoriel sur le commerce, l’industrie et l’investissement, qui a eu lieu à Arusha en date du 30 mai 2018

Le Secrétaire Permanent au Ministère des Finances, du Budget et de la Coopération au Développement Economique a participé à  la réunion du conseil sectoriel sur le commerce, l’industrie et l’investissement, qui a eu lieu à Arusha en date du  30 mai 2018

 

REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DES FINANCES, DU BUDGET ET DE LA COOPERATION AU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE (MFBCDE) AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET POUR LE RECRUTEMENT D'UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE D’UN SYSTEME D’EVALUATION

 

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET POUR LE RECRUTEMENT D'UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE D’UN SYSTEME D’EVALUATION DE LA PERFORMANCE ET DE LA FORMATION DE L’EQUIPE D’EVALUATION A L’INSTITUT DE STATISTIQUES ET D’ETUDES ECONOMIQUES DU BURUNDI (ISTEEBU)

 

N° de référence : C20201/AMI/PRCIEG/2018

 

Projet de Renforcement des Capacités Institutionnelles pour l’Efficacité Gouvernementale (PRCIEG)

 Services de Consultant : Recrutement d’un consultant pour la mise en place d’un système d’évaluation de la performance et de la formation de l’équipe d’évaluation 

No de Don : IDA D049-BI

N° d’identification du Projet : P149176

 

Cette sollicitation de manifestation d’intérêt fait suite à l’avis général de passation des marchés du projet publié au portail électronique Development Business Online du 19 Septembre 2016 (Site web : www.devbusiness.com)

  1. Le Gouvernement de la République du Burundi a reçu un financementde l’Association Internationale de Développement (IDA), et se propose d’utiliser une partie du montant de ce donpour effectuer les paiements au titre du contrat pour la mise en place d’un système d’évaluation de la performance et de la formation de l’équipe d’évaluation.
  1. L’objectif global est de mettre en place un système d’évaluation de la performance et des mécanismes d’incitation basé sur les résultats pour le personnel de l’ISTEEBU. Ce système devra s’appuyer sur des critères objectivement vérifiables.

Pour atteindre cet objectif, le consultant devra entre autres :

  • Faire un diagnostic du système d’évaluation du personnel ;
  • Proposer un système d’évaluation des employés individuels basé sur les résultats en se référant aux meilleures pratiques existantes ;
  • Elaborer et proposer des mécanismes de rétribution des résultats / performances du personnel de l’Institut ;
  • Former les formateurs sur la mise en œuvre du processus d’évaluation des performances.
  1. Le PRCIEG, agissant en tant qu’Agence d’exécution du projet, invite tout Consultant individuel International éligible intéressé par la présente mission et ayant une expérience confirmée dans le domaine de la mission, à manifester son intérêt à proposer les services ci-dessus décrits en fournissant les informations suivantes : une lettre de motivation et un curriculum vitae précisant la qualification du Consultant, les expériences ou missions réalisées, les références similaires, en y annexant les copies légalisées des diplômes et attestations des services rendus ainsi que tous autres documents justificatifs.
  1. 4.       Les consultants intéressés par la mission sont invités à porter leur attention sur les dispositions du paragraphe 1.9 des « Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’IDA, du mois de Janvier 2011, Version Révisée Juillet 2014 (« Directives de Consultants »), relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts.
  1. La mission sera assurée par un consultant individuel et devra répondre aux qualifications et critères minimums ci-après :
  • Etre titulaire d’un diplôme de niveau universitaire minimum Bac+5 en Management des institutions, en Administration Publique, en Gestion des ressources humaines, en statistiques économiques (ISE), en Ingénierie de l’évaluation ou autres disciplines similaires ;
  • Avoir une expérience professionnelle pratique d’au moins dix (10) ans en matière d’évaluation des performances ;
  • Avoir réalisé avec succès au moins deux (2) missions similaires (avec preuves à l’appui) ;

Les principales aptitudes, compétences exigées pour le consultant se résument comme suit :

  • Leadership et aptitude à entreprendre ;
  • Capacités avérées à planifier, organiser et mettre en œuvre efficacement des activités ;
  • Grande capacité à coordonner et à travailler en équipe, y compris dans des environnements complexes ;
  • Bonne aptitude à communiquer ;
  • Grande capacité à utiliser les TIC ;
  • Maîtrise du français (langue du travail) ;
  • Compréhension du fonctionnement de l’appareil statistique national en général et de l’ISTEEBU en particulier constituerait un avantage.
  1. La durée totale de la mission sera de trente (30) jours calendriers (y compris la période de formation) sans interruption et le chronogramme détaillé des activités fera partie intégrante de son offre technique. La période d’intervention est prévue au 3ème trimestre de l’année 2018.
  1. Le consultant sera sélectionné suivant la méthode de « Sélection de Consultants Individuels (CI) » en accord avec les Procédures définies dans les Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des prêts de la BIRD et des credits et dons IDA, de Janvier 2011 révisées en juillet 2014.
  1. Les candidats intéressés peuvent obtenir les informations complémentaires relatives à la mission à l’adresse indiquée ci-dessous aux heures de service suivantes : de lundi à Jeudi de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00, Vendredi de 8h00 à 12h00 (heures locales). Les Termes de Référence de la mission pourront être retirés ou envoyés à ceux qui en feront la demande par email aux adresses mentionnées ci-dessous ou peuvent être consultés sur le site du PRCIEG : www.prcieg.bi
  1. Les manifestations d’intérêt, rédigées en français, doivent être livrées (en personne, par courrier ou par E-mail) à l’adresse suivante au plus tard le Mercredi 20 Juin 2018 à 16h00’ (heure locale) avec la mention :

« Réponse à l’AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET N° C20201/AMI/PRCIEG/2018 POUR

LE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE D’UN SYSTEME D’EVALUATION DE LA PERFORMANCE ET DE LA FORMATION DE L’EQUIPE D’EVALUATION A L’INSTITUT DES STATISTIQUES ET D’ETUDES ECONOMIQUES DU BURUNDI (ISTEEBU)»

 

Projet de Renforcement des Capacités Institutionnelles pour l’Efficacité Gouvernementale (PRCIEG)

A l’attention : Monsieur le Coordonnateur du PRCIEG

51, Boulevard du Japon, Nouveau Building des Finances, 2ème Etage, Bureau n° 202,

BP 922, Bujumbura, Burundi, Tél: +257 22 25 27 59

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

A l'occasion des Assemblées Annuelles de la BAD 2018 qui ont eu lieu en République de Corée à Busan , le Gouvernement du Burundi a été représenté par le Ministre de l' Hydraulique, de l' Energie et des Mines et le Secrétaire Permanent au Ministère des F

A l'occasion des Assemblées Annuelles de la BAD 2018 qui ont eu lieu en République de  Corée à Busan  , le Gouvernement du Burundi a été représenté par le Ministre de l' Hydraulique, de l' Energie et des Mines et le Secrétaire Permanent au Ministère des Finances ,du Budget et de la Coopération au Développement Economique.
 
 
2. A cette même occasion , un accord de prêt pour la réhabilitation de la RN16 a été signé entre le Gouvernement du  Burundi  représenté par le Ministre  de l'Energie et des Mines et le Fonds Saoudien de Developpement.