Bujumbura (Burundi), jeudi 19 avril 2018

NEWS - MINISTRY OF FINANCES

Remise-reprise au Ministère des Finances, du Budget et de la Privatisation

En date du 23 mai 2016 s'est tenue dans les enceintes du Building des Finances la cérémonie de remise et reprise entre Honorable Tabu Abdallah MANIRAKIZA, Ministre sortant et Docteur Domitien NDIHOKUBWAYO, Ministre entrant.

Prestation de serment du nouveau ministre au palais des congrès de KIGOBE

Prestation de serment du nouveau ministre au palais des congrès de KIGOBE

Les cérémonies se sont déroulées en trois temps :

  • Le mot d'ouverture du Ministre sortant;
  • La cérémonie de remise et reprise proprement dite;
  • Le mot de remerciement du Ministre entrant et remise de cadeaux du Ministre sortant

Le mot d'ouverture du Ministre sortant était centré sur les remerciements à l'endroit du personnel du Ministère des Finances, du Budget et de la Privatisation et la bienvenue au Ministre entrant.

Le Ministre sortant prononce le mot d'ouverture

La cérémonie de remise-reprise était composée par les points suivants :

  • Les documents de référence comme la Constitution du Burundi et divers documents du cadre légal et réglementaire de la gestion des Finances Publiques (lois, décrets, ordonnances ministérielles, stratégies et conventions);
  • Les grands chantiers qui font partie des réformes urgentes pour moderniser l'administration publique burundaise, accroître la productivité, améliorer le DOING BUSINESS, l'efficience, la transparence dans la gestion des finances publiques et booster l'économie du pays (projet d'informatisation de la gestion, du contrôle et de suivi des finances publiques, etc)


Le Ministre sortant remet au Ministre entrant les dossiers urgents

Le mot de remerciement du Ministre entrant était centré sur les remerciements du Ministre sortant sur le travail accompli et la promesse de travailler en harmonie avec le personnel du Ministère.

 

Le Ministre sortant reçoit de la part du Ministre entrant un livre en cadeau

Ces cérémonies se sont clôturées dans une ambiance de fête par la remise au Ministre sortant d'un cadeau d'un livre par le Ministre entrant et une photo souvenir par le personnel.

Un cadeau d'une photo souvenir de la part du personnel du Ministère des Finances, du Budget et de la Privatisation

 

Le nouveau Ministre commence à travailler

 


Short Biography of the new Minister

Dr Domitien NDIHOKUBWAYO has been appointed as the first Burundian Commissioner General of Burundi Revenue Authority on 25th June 2014. In 2011, he was appointed as the Deputy Commissioner General of OBR and Commissioner of Customs and Excise and this was the begining of his carrier in tax collection.

He holds a Ph. Degree in political Ethnology, Economy and Sociology from West Fälisehe Wilhews-Universität Münster in Germany.

He has worked as Permanent Secretary in the Ministry of planning of the Government of Burundi. He spent six years teaching at the University of NGOZI and was also Dean of the faculty of Law and Economics management in 2010.

In addition to the fact that he is a council member of ATAF (African Tax Forum), he is the Board President of a Micro Finance institution called UCODE, board member of Burundi Investment Promotion Authority (API) and also member of Economics and Social Council of his country (CES).

He is 47 Years old, married and he has 3 children.

 

Avis de Recrutement d'un Responsable en Suivi et Evaluation

Lire la suite...

Réception en audience de la délégation de la configuration pour la consolidation de la paix au Burundi par son excellence le Ministre des finances, du Budget et de la privatisation

En date du 15/02/2015, le ministre des finances, du budget et de la privatisation a reçu en audience une délégation conduite par Monsieur Jürg Lauber, président de la configuration pour la consolidation de la paix au Burundi basé à New York. L’échange a porté sur la situation politico-économique du pays.

Dans son mot d’accueil, le Ministre des Finances, du Budget et de la privatisation a dressé le bilan de la situation économique marqué par le gel de l’aide de certains patrimoines.

Le chef de la délégation a relevé le défi consistant à créer un environnement propice permettant de ramener les donateurs bilatéraux, multilatéraux et les investisseurs au Burundi. En effet, la délégation a été convaincue que la situation économique et politique actuelle évolue positivement.

En conclusion, la délégation a accepté qu’il y a eu des progrès assez remarquables et a encouragé le Burundi d’aller de l’avant pour donner des signaux forts en matière de droits de l’homme, la liberté des médias et la société civile et le dialogue politique déjà amorcé.

Présentation, au Senat et au Parlement du Burundi, du Document d’Orientation Budgétaire 2014-2016 par le Ministre des Finances et de la Planification du Développement Economique


Le Gouvernement du Burundi poursuit ses efforts visant la transformation de l’économie pour accélérer la croissance. Pour ce faire, le Gouvernement compte mettre en œuvre des politiques macroéconomiques et des mesures structurelles devant assurer la stabilité et la viabilité macroéconomiques, ainsi que des politiques sectorielles susceptibles de favoriser une croissance vigoureuse et durable nécessaire à une réduction substantielle de la pauvreté. C’est dans la poursuite de ces objectifs que le Gouvernement a accentué, en 2009, ses efforts visant à renforcer la démarche planificatrice fondée sur la Gestion Axée sur les Résultats (GAR).

Lire la suite...

Signature d’un Accord de Don de Financement du « Projet pour Accélérer l’Atteinte de l’Objectif du Millénaire de Développement au Burundi (PROPA-O) entre le Gouvernement de la République du Burundi et le Fonds International de Développement Agricole(FIDA)


Ce mercredi 28 août 2013, a eu lieu au Cabinet du Ministre des Finances et de la Planification du Développement Economique, signature d’un Accord de Don de Financement du « Projet pour Accélérer l’Atteinte de l’Objectif du Millénaire de Développement au Burundi (PROPA-O) entre le Gouvernement de la République du Burundi et le Fonds International de Développement Agricole (FIDA). Le montant du Don est de seize millions six-cent vingt-sept mille neuf cent quarante-quatre euros(16 627 944 EUR).

Le Projet sera exécuté dans les huit provinces des régions naturelles de l'Imbo et du Moso, à savoir: Bubanza, Bujumbura, Bururi, Cankuzo, Cibitoke, Makamba, Rutana et Ruyigi.Pour les activités de développement et de valorisation de la production agricole, le Projet appuiera les petits producteurs ruraux qui exploitent les marais et ou plaines et les bassins-versants (BV) attenant qui seront aménagés. Dans certaines zones, il appuiera particulièrement le développement des activités agricoles des rapatriés installés dans les villages ruraux intégrés (VRI). Le Projet ciblera également les ménages abritant des enfants souffrant de malnutrition. Il appuiera un total d'environ 35 000 ménages pour les activités liées à la production agricole et 80 000 ménages dans le cadre des activités liées à la lutte contre la malnutrition.

Lire la suite...