Visite des unités de transformation des produits agricoles à NGOZI

Dans le cadre de s’enquérir de l’état des lieux des unités de transformation des produits agricoles implantées au Burundi, Son Excellence Monsieur le Ministre des Finances, du Budget et de la Planification Economique a effectué une descente dans 8 unités créées en Province Ngozi pour cette fin, le 11 août 2021. Après un briefing sur la situation de ces unités par le Gouverneur de la Province de Ngozi, le Ministre a respectivement visité :

(i)TPA Muremera : Transformation des Produits Agricoles qui a été créée en vue de promouvoir la transformation du manioc en farine. Les équipements pour cette fin sont sur place mais l’installation n’a pas eu lieu ;(ii) MIVO KIGORI TERIMBERE de Mivo : la matière première est disponible mais l’équipement pour transformer le mais n’est pas fonctionnel suite à un court-circuit. La coopérative a demandé un compteur industriel ayant la capacité de supporter la machine ;(iii) IBIVA MU GITOKE de Rukeco : la coopérative transforme la banane en farine ;(iv)Société de transformation des produits agricoles UMUCO WA AFRIKA de Vyerwa qui produit la marque SHALOM TOMATO ;(v) SOVAPA de Gashikanwa : la coopérative produit le riz de qualité ;(vi) Coopérative DUHINGURE UMWIMBU de Masanganzira : la cooperative transforme la patate douce en farine ainsi que deux autres unités une pour broyer le sel ; KINVI Burundi de Vyerwa et une autre pour la fabrication des tôles VYERWA STEEL.

Lors de cette visite, Son Excellence Monsieur le Ministre en charge des finances a fait savoir que le constat est amer car toutes ces unités sont à l’arrêt suite :

  • Au manque  et/ou insuffisance de la matière première
  • Equipement mal adapté
  • Ineffectivité des études de faisabilité

« Le Ministère en charge des Finances, du Budget et de la Planification Economique doit suivre de près la création des entreprises pour voir si la planification va avec la réalité sur terrain. Par conséquent l’initiative d’effectuer des descentes va continuer surtout pour interpeller les responsables à plusieurs niveaux à assurer l’opérationnalisation de ces unités. Car, si ces unités ne sont pas génératrices des revenus ; le pays enregistre des pertes énormes » ; Son Excellence le Ministre en charge des finances a-t-il indiqué.

Comme recommandations :

  • Une étude sur l’analyse des échecs de ces unités de transformation des produits agricoles ;
  • Réceptionner dores et déjà des équipements adaptés aux produits à transformer ;
  • Inventorier les problèmes relatifs au fonctionnement des équipements existants ;
  • Collaborer de près avec l’administration locale ;
  • Rédiger des notes relatives à ces unités à soumettre au Ministre des Finances qui seraient transmises à la superstructure.