Signature du projet de convention de financement d’une allocation complémentaire du programme « TWIGE NEZA »

Dans la matinée du 01 mars 2022, le Gouvernement du Burundi représenté par le Ministre des Finances, du Budget et de la Planification Economique et la République Française, représentée par Son Excellence l’Ambassadeur de la France au Burundi par l’intermédiaire de l’Agence Française de Développement (AFD) ont procédé à la signature du projet de convention de financement pour la mise en œuvre du Projet Twige Neza au Burundi.

Cette cérémonie qui s’est déroulée en présence du Ministre ayant l’Education dans ses attributions et de la Directrice Régionale de l’AFD en Afrique de l’Est s’inscrit dans le cadre   d’une allocation complémentaire de « 21,3 millions de dollars américains » par le Partenariat Mondial de l’Education (soit environ 48 milliards fbu).

Ce financement vient s’ajouter à l’allocation initiale d’un montant de 25,6 millions de dollars Américains, signée en 2019 et a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la capacité d’accueil et à la qualité des apprentissages des élèves burundais de l’enseignement fondamental, ainsi qu’à la consolidation des acquis de la réforme de l’enseignement fondamental et au développement équitable du secteur.

Dans son discours, le Ministre des Finances a réitéré la gratitude du Gouvernement Burundais vis-à-vis des partenaires intervenant dans les secteurs sociaux plus particulièrement à l’AFD dont le financement additionnel permettra une mise en œuvre effective de l’ensemble de toutes les composantes décrites dans le Plan Sectoriel de l’Education pour 2022-2030. Par la suite, le Ministre a interpellé les autres partenaires techniques et financiers à emboiter le pas de la République de France pour mobiliser les ressources nécessaires pour appuyer le Gouvernement du Burundi dans le secteur de l’éducation.

L’Ambassadeur de la République de France a indiqué que ce projet « TWIGE NEZA » est d’une grande importance étant donné qu’il cadre avec les priorités énoncées dans le Plan National de Développement du Burundi 2018-2027 visant à améliorer le capital humain d’où il a exprimé l’engagement de la République Française à l’endroit du Gouvernement du Burundi à consolider davantage sa coopération bilatérale avec le Burundi.