Burundi : Retraite sur l’exécution du Budget de l’Etat exercice 2022/2023

Monsieur le Ministre des Finances, du Budget et de la Planification Economique a procédé à l’ouverture d’une retraite sur l’exécution du Budget de l’Etat, exercice 2022/2023 le lundi 29 août 2022. L’activité a été organisée à l’endroit des Secrétaires Permanents, les Gestionnaires délégués des Ministères ou Institutions, les Contrôleurs des Engagements des Dépenses (CED) rattachés auprès des Ministères et Institutions et s’est déroulé à l’Hôtel des Plateaux à Ngozi.

 L’objectif de cette session qui a duré 3 jours était de mener une réflexion sur la manière critique dont les gestionnaires de crédits et les CED ont rempli leurs missions et sur la façon dont chacun devra désormais s’acquitter de ses fonctions pour contribuer personnellement ou collectivement à la réussite de la mission du Gouvernement en général et en ce qui concerne l’exécution du budget en particulier.

Le Gouvernement s’est engagé à travailler dans la transparence et la communication avec les acteurs intervenant dans la gestion des finances publiques en vue de les amener à s’approprier tout le processus conduisant à l’élaboration et l’exécution du budget de l’Etat. Au cours de cette activité des différents intervenants de la chaine de la dépense publique ont échangé notamment sur les dispositions relatives à l’exécution du budget de l’Etat 2022/2023 ainsi que d’autres règles et procédures à suivre pour la bonne gestion des finances publiques.

Pour l’exercice 2022/2023, le budget de l’Etat est transitoire avec une budgétisation axée sur le résultat. Les allocations budgétaires proviennent des programmes/projets/activités bien planifiés dans les Plans de Travail et Budget Annuel (PTBA) pour pouvoir migrer totalement vers une budgétisation en « mode programme », à partir de l’exercice budgétaire 2023/2024. Pour ce faire, tous les ministères et institutions dépensiers, les Administrations Personnalisées de l’Etat (APE), les Etablissements Publics à caractère administratifs (EPA), les Sociétés à Participation Publique (SPP), les hôpitaux publics et toutes les communes du pays ont préparé leurs prévisions budgétaires en indiquant dans les PTBA les activités à réaliser et leurs indicateurs pour permettre le suivi et l’évaluation des résultats à l’échéance annuelle.

Le Ministre ayant les Finances dans ses attributions a recommandé différents intervenants de travailler d’arrache pieds dans la mise en œuvre du Budget Programme afin d’enregistrer de bons résultats. Pour conscientiser la population sur le Budget-Programme, ces enseignements vont progresser jusqu’au niveau des communes annonce-t-il.