En date du 02 février 2018, dans les enceintes du Ministère des Finances, du Budget et de la Privatisation, le Ministre ayant les Finances dans ses attributions a procédé à la communication ……

En date du 02 février 2018, dans les enceintes du ministère des finances , du budget et de la privatisation, le Ministre ayant les finances dans ses attributions a procédé a la communication  sur , les réalisations du ministère au cours de l’année 2017. Etaient présent,  l’Assistant du Ministre, le Secrétaire Permanent, les Directeurs Généraux, les Directeurs, les responsables, les chefs de service ainsi que les représentants des institutions sous tutelles. Dans sa présentation, le Ministre s’est borné sur les réalisations tant au niveau de l’administration centrale qu’au niveau des institutions sous tutelles

Concernant l’administration centrale du coté des recettes intérieures, sur un montant de 720 287 938 498 Fbu des recettes propres prévues d’être recouvrées au cours de l’exercices budgétaire 2017, les services de l’OBR ont recouvres un montant de 753.72 milliards BIF au 31 décembre 2017, soit au taux de 104,6%.

Concernant les recettes extérieures, un montant de 203,8 millions USD a été mobilise a travers la signature des dons et de financement. Il sied à préciser ici que les principaux bailleurs sont la banque mondiale, BAD, FIDA, EU, Fonds Africain pour la Transaction(FAT) et le Fonds Africain pour le développement (FAD).

Pour les accords de prêts, le montant de 267,85 millions USD et de 15 millions de Riyad Saoudien dont les principaux bailleurs sont la Chine, Inde, BADEA et OFID,…

Au cours de l’exercice budgétaire 2017 les difficultés n’ont pas manqué. Pour  faire face à ces défis, le Ministère a envisagé des perspectives :

-Accélérer l’achèvement de l’informatisation de la gestion des finances publiques ;

-Poursuivre et renforcer les mesures de politique monétaire et de change ;

-Poursuivre l’adoption du projet de loi régissant le marche des capitaux ;

-Poursuivre la recherche des fonds auprès des partenaires extérieurs pour financer l’investissement ;

-Contribuer a la recherche de financement pour la construction du siège de l’OBR en vue de décentralise ses bureaux ;

-Combattre la corruption et la fraude fiscale et douanière ;

Le MFBP s’engage à continuer  à explorer les reformes permettant de remporter des performances économiques aussi bien internes qu’externes, mais également de faciliter le commerce et améliorer le climat des affaires pour attirer des investissements générateurs de croissances économique. Le système de gestion des finances continuera à être amélioré en vue de mettre résolument les finances publiques au service du développement et du bien- être des citoyens